Le saviez-vous...

Depuis plus de 35 ans, Katimavik a permis à plus de 35 000 jeunes Canadiens de s'impliquer activement au bénéfice des communautés - c'est plus de 30 million d'heures de volontariat, soit l'équivalent de: 

- une personne qui travaille 24h/24 pendant 3360 ans;

- 7 jours de travail de tous les employés du gouvernement du Québec;

- 189 600 000$ en économies pour le Canada

6 jui 2016

Katimavik veut combler deux postes de directeurs sur son conseil d’administration avec des anciens volontaires. Pour être éligible tu dois avoir complété avec succès depuis l’année 2007 un programme Katimavik et avoir une réelle passion pour la mission et les objectifs de Katimavik. Tu dois être prêt à investir temps et énergie pour contribuer de manière efficace aux rencontres et projets du conseil d’administration. De plus, tu dois pouvoir parler en anglais et en français.Tu veux appliquer? Consulte notre site Internet pour plus d’informations : https://www.katimavik.org/fr/joignez-vous-notre-equipe Fais vite! La date limite est le 20 juillet 2016!

12 mai 2016

  Katimavik est convaincu de proposer une offre complète qui cadre bien avec les priorités du gouvernement fédéral et en lien avec les besoins et priorités de plusieurs jeunes Canadiens. Katimavik est optimiste que le gouvernement verra le programme comme un bon investissement pour l'avenir du Canada.    Un cadre pour guider l'élaboration et la mise en œuvre d’une réconciliation active entre les jeunes autochtones et non-autochtones est en cours d'élaboration.

24 mar 2016

 Des représentants des anciens, du personnel et du CA de Katimavik ont rencontré Peter Schiefke, secrétaire parlementaire pour la jeunesse le 3 février dernier.    M Schiefke a tout d'abord souligné l'importance qu'accorde le premier ministre à la jeunesse en se nommant ministre de la Jeunesse. Notre rencontre avec M. Schiefke s'inscrit dans le cadre d'une large consultation commandée par le PM. Cette consultation a pour but d'évaluer les besoins des jeunes canadiens et de rédiger un rapport préliminaire sur quelles organisations serait apte à aider le gouvernement à respecter ses promesses électorales vis-à-vis la jeunesse.